Euphoria Morning

A true musician, like Johnny Cash, should be able to walk into a room with nothing but an instrument and capture people’s attention for two hours.

Aujourd’hui, gente féminine, j’ai envie de chambouler deux de vos sens à l’aide d’un mortel pourvu d’une pure merveille de voix éraillée et j’ai bien conscience de balancer un sujet agaçant, voire irritant, pour les représentants mâles ici présents. Quelques 48 printemps, ignorant calvitie et poignées d’amour, toutes tablettes de chocolat dehors, le visage taillé à la serpe, les yeux d’un vert-lagon incroyable, jouant de son côté christique.

Bref, tournons la page, mesdames, n’empêche qu’une virée dans l’espace de Chris Cornell va nous enrichir même les mirettes. J’dis ça, j’dis rien, à vous de constater. J’accorde que l’Apollon est faillible et gâche parfois son talent, mais, au fil des années, jaillissent quelques titres valant qu’on s’y arrête, alors allons papillonner, avec Zigomabeille, pour voir si elle glane quelque miel.

Je raffole de ces sauts dans le temps, farfouillant dans mon audiothèque – 1994, je découvre tardivement Soundgarden avec Superunknown. Black Hole Sun et son clip apocalypto-déjanté est instantanément apprécié.

En ce temps reculé, l’information consistait en la lecture de magazines spécialisés, avant discussion animée dans un magasin de musique, un vrai (que je regrette car les mecs qui y bossaient, étaient vraiment compétents. C’est dit). Au passage, ils me signalent les autres albums du groupe mais aussi Temple Of The Dog (Lui & Futur Pearl Jam), sur lequel, je vous préconise de butiner Hunger Strike, Call Me A Dog ou encore Reach Down. Me voilà repartie chargée comme une mule avec de quoi m’en coller plein les esgourdes.

Les années passent et, après Audioslave (Ex Rage Against The Machine & Lui) et leur premier album conservé avec fétichisme, sur lequel je vous exhorte à picorer Cochise, Like A Stone ou I Am The Highway, une carrière solo s’impose.

La carrosserie du beau gosse s’égratigne, pas toujours au max de ses capacités. Quelques singles à moissonner néanmoins, comme When I’m Down, Can’t Change MeLong Gone ou encore Scream. En panne d’inspiration (peut-être), le dernier né, Songbook est une revisitation live acoustique fort agréable (splendide reprise de Lennon).

Le quidam s’est quand même payé le luxe de refiler un titre à Alice Cooper, et outre une marquante collaboration avec Slash, une surprise sympathique pour Chester, des hommages à Michael Jackson, King Bob..., il se fend de bandes originales pour Casino Royale ou Machine Gun Preacher (y adjoindre Daniel Craig et Gerard Butler finit le ravissement de mes prunelles).

Ohé La ZigomaD, je subodore que tu as décroché à un moment ou un autre, mais j’ai envie de savoir quand! 

Zigomad says : Chère Lady Personne, dites donc point de balivernouilleries ! On n’se débarrasse pas si facilement de ma grosse fraise (ça, c’est fait :P) !!! Concernant l’abdomen huilé, et sa _ j’en conviens_ BlackHoleSun de gaufrette chocolatée super fondante, il va quand même falloir apprendre rapidement à ne plus se raser autour du clapet, pis surtout à garder intacte cette longue tignasse …sous peine de chute d’inspiration. /runformylife

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s