Les Jacks O’Rimmel

Plic, Plop ! Ensuite il s’est mis à pleuvoir. C’est pratique ça la pluie, ça nettoie toutes les traces de pneu sur les joues, ça démaquille les scènes de craie, et surtout ça remet le compteur j’exagère à zéro. Des morceaux de mug brisée, vestige de petit déj’ expédié

(la vache, elle décoiffe, ma vanne pourrie). Oma Zig et Melo P sont donc allées extirper de leurs fanons les limbes de croissants à renfort de pâte à brosser. Puis elles se sont repoudré l’nez, le poste à surf à donf.

Purée ce que c’était pas magique comme schnouf. Un truc franchement pas hérité de mère en fille, non probablement pas. Imaginons un vaisselier qui chuterait de cinq mètres de haut sur une péniche avant d’aller rejoindre les flots. Ce genre de rage-là. Les Babes I.T. tout contre tes oreilles, c’est un peu comme un rallye de Gremlins. Il y a deux ou trois trucs à savoir, à bien se rentrer dans l’crâne, à coup d’marteau à viande si besoin :

– Faut pas toucher à leurs jouets, passeque c’est pas les tiens. Déjà.

– Faut pas les réveiller en pleine sieste quand elles broient du conte très fort.

– Faut pas leur coller aux talons sinon c’est pavé.

Une fois que tu maîtrises bien, tu peux passer au stade supérieur. À ce niveau d’expérimentation même ton râteau à crin se remémore de plus lointains bris de glace, écarquillant la panade pigmentée tartinée sur tes paupières, et la pulpe de ton sourire glousse de mille et un feux. Tu te mets à bercer un Berserk crachant et agrippant les mailles de ton pull avec inquiétude pendant que Sardine se tord de crampe (ici) sur l’accoudoir du canapé défoncé (ou là sinon).

La tempête gronde au dehors, la flotte cingle les branches. Tapie sous un réverbère à parasol, la comb-vipe agite nerveusement ses pistons. À moins d’une bonne lampée de foudre, pas moyen cette nuit de trimbaler les donzelles jusqu’au méga concert de la saison…

J’ai eu du mal à pas me perdre sur la route du Pays des jouets (pourtant j’suis joueuse) jusqu’à Blue Vialent où là j’avoue le stop over. Sinon… Merci pour Janis… MeloP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s