À la lune

Une fois la recette en poche, OZ s’enfuit du Halot Inn sur son aspiro enragé pendant que le soleil s’étalait tranquillement les rayons sur la face hivernale du décor.

Dans la suite dévastée voisine, Melo dormait encore sur ses deux oreilles (Oma n’avait d’ailleurs jamais bien compris comment elle s’y prenait pour réussir un truc pareil). L’encapuchonné titubait en se massant douloureusement le crâne (les lampes de chevet ne sont plus ce qu’elles étaient, parce que, sincèrement, Oma aurait dû obtenir un meilleur résultat : Sardine, chouette-effraie affectée de myopie diurne, avait déployée une prodigieuse énergie pour relâcher sa proie électrisée pile sur la tête du beau gosse). Et, en fond d’écran au dessus de l’extra-large motel, bâti en forme de citrouille et peint d’une teinte obtenue en mélangeant des hectolitres de rouge tomate et de jaune citron à presqu’égale quantité jusqu’à obtenir la couleur du jus de mangue, un aéro-dépoussiéreur pétaradait par à-coups vers l’herbe tendre puis vers le sommet des sapins, vers l’herbe tendre puis vers une cheminée affolée, vers le goudron inquiet puis vers un corbeau éberlué, vers…bref, vous voyez l’tableau.

_ Il comprendra jamais, se lamentait la Zig.

_ Twirk, répondit la Sardine piteuse.

_ Fffftcrsh mrwaouf, pouffa le touffu bleu blotti dans la besace en cuir de mammouth échevelé.

_ Mais j’lui expliquerai, reprit-elle, enfin j’essaierai…d’ici une ou deux décennies.

Planquée dans un coin de ciel rose délavé le spectre nacré d’une trop ronde lune tardait à disparaître. Oma passa une langue pâteuse sur ses canines ramollies.

Je me porte volontaire pour lui panser ses blessures, à l’encapuchonné !! Trêve d’utopiques balivernouilles envers Sire Arthur que j’affectionne tout particulièrement – Topissime dans ses textes et ses rôles. Melo P

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s