Polnarevolution

[ Playlist ]

Je vis dans une boîte à musique, électrique et fantastique, je vis en « chimérique ». Un point commun.

Je peux déjà percevoir les furieux renâclements de MaD, exaspérée, prête à me sauter à la jugulaire… Je dégaine le crucifix. À la carte aujourd’hui : Michel Polnareff.

Le plaisir est au rendez-vous, chaque fois que je surprends une de ses mélodies. Une milli-seconde de son piano frappe si fort mes hémisphères, qu’un irritant chant suraigu, capable de fracasser deux ou trois tympans (voire plus si affinité), s’expulse de ma gorge, anéantissant toute inhibition. Sortilège!

Ma raison d’aimer reste inexplicable. C’est juste épidermique, un mélange sensuel, subtil. Je soulignerais au passage (et Dieu sait que j’aime ça)

… son anticonformisme mégalo-marginal – son sens incisif, presque inné de la provoc’, porte ouverte sur la décadence, affront au puritanisme d’antérieures décades – son choix prétentieux de bras-d’honorifier toute une partie de caste sociale…

…ses blessures, son look androgyne ultra-varié, sa voix lumineuse et grisante.

J’sais pas vous, mais moi, j’me suis éclatée. MaD? MaD???? Dites donc, ce palladium est vachement plus efficace que toutes les balles en argent du monde.

MeloP ζ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s