What Difference Does It Make?

Plop Zigonautes! Le grand ménage de printemps vient à peine de commencer et Melo a déjà bouzillé le gramophone. Tu l’as mis où, l’as mis…l’as mis oùù?!? Je retrouve enfin, nettoie prestement, puis rebranche ce pauvre vieux mange-disques. Il était temps!

Un bon coup de rasoir sur les côtés, une belle louche de gel au milieu, une paire de lunettes NHS ou Ray-Ban, dégingandé et lyrique, bataillant avec ses frusques, voici Morrissey, leader des Smiths, parce qu’il fallait que quelqu’un remette la testostérone à sa place! Et pas la peine de prendre des gants avec l’entourage.

Vague à l’âtreanticipation* sur l’ère des poules en batterie et de la sordide pâte à nuggets moderne, un regard froid et lucide face aux clapets hurlants. Si la solitude est reine, une éternelle étincelle demeure.

Des titres de chansons longs comme des bras, bris de silence éparpillés. Un clin d’oeil (à son manager), un souvenir grisant, et vibrer encore, ne serait-ce que pour un instant. The Smiths, nectar hors-norme.

ZD

*

 * [vidéo assortie au propos. Elle a bon dos la dignité humaine. Préparez vos mouchoirs et un sac en papier avant de la regarder.]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s