Rain

Sortez vos pains d’savon, mes petits oursons, vos bottes en caoutchouc et le parapluie assorti, parce qu’aujourd’hui Melo a ordonné à la pluie. Ouais, rien que ça.

Je ne vous cache pas que j’espérais sincèrement passer entre les gouttes.

Le problème c’est que ce genre d’exercice requiert une certaine légèreté, une belle tranche de finesse, et là j’ai beau chercher, beh non, je n’en ai pas un gramme en stock.

Sinon ce qu’il me faudrait, c’est de la belle averse, du genre chalalaplouf tzoinguelingue, bref du gros slow qui tue. Abracadalbum! Une flopée de jolies notes m’arrive alors pleine poire, pas exactement une bruine, mais mon petit plug me dit que Melo restera un bon moment à la savourer sous la douche :

Facile.

Trop facile.

Va falloir employer les grands moyens. Va falloir sortir le gant de crin.

À ceux qui détesteraient l’arrosage naturel, can’t-standeraient-the-raïneu, une virée hors des temps pixels s’impose:

Puis les pieds dans une flaque de café, j’irai touiller les nuages des yeux.

Plic ploc.

Cheers!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s