Radio Active

J’l’ai presque eu aux sentiments. J’ai arrêté de fuir ZigomaD et réintégré notre logis, mais sous peine d’expulsion, je dois me tenir tranquille (ça plus la vaisselle🙂 ).

Ce jour-là, la flotte frappait les carreaux façon oiseaux d’Hitchcock, les arbres, battus par le vent, faisaient grise mine, donc, pour oublier « crachin » extérieur et cafard intérieur, j’me suis posée sagement, à l’indienne, face à la radio (qui… toute la nuit, fréquence dans mon lit) pour capter le réconfort du précieux tuner et de ses « paisibles » balancements.

Malheur, j’ai beau tourner et retourner sans relâche ce fichu bouton…

Mauvais tirage. J’égraine une à une les stations, écume les flows dépressifs, le réseau funky-disco, le chapelet ado-électrique, pour finalement capituler (s’il faisait pas si mauvais, je sauterais par la fenêtre).

L’étrange soupe commerciale et formatée qu’on tente de me jeter dans les feuilles, me colle des nausées. C’est pas vraiment l’effet escompté! Va-t’-il falloir, là aussi, apprendre à zapper?

Je hais le no-song-land. Impossible de me laisser contaminer, j’prends le maquis mais calmement (surtout éviter une nouvelle catastrophe!).

J’coupe tout net et vais m’coller sous l’édredon, aspirant à me glisser dans la peau de Billy et recevoir direct une consolante irradiation. Mélangeant les coordonnées, j’pourrais créer mon idéale pulsation, former une sorte d’unité d’élite au service du son, délivrant le bon tempo au bon moment. On peut toujours rêver!

MeloP ζ

Une réflexion sur “Radio Active

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s