August & Everything After

[ Playlist ]

L’exercice est simple, bras en l’air, mains jointes, dégourdissement des doigts et… Action.

Les orteils dans le marais, les oreilles frétillantes? Normal, vous êtes atteints du syndrome Counting Crows. Un air tonique qui vous colle une méchante envie de sautiller au bord d’une scène et un intense timbre de velours qui vous ceinture. Personne en vue?

Avec mon turbo-frotteur (même pas honte et Oma n’est pas la seule à en posséder un), transformé en micro vintage, je suis la reine du playback sismique. En évitant de monter sur la table basse, j’entame Mr Jones dans le salon, j’fais le show (le primate plutôt) le long du buffet, je virevolte, j’me balance, sous l’œil ahuri du roi des lieux…

C’est pas l’tout, faut que j’attaque la vaisselle, c’est le deal! Difficile de tenir en place, de ne pas entreprendre une nouvelle prestation. C’est dimanche m**** et j’suis restée debout toute la nuit, j’ai besoin de stimuli!

Cuisine ordonnée, rangement du balai doré, je vais tenter de me faire discrète (Ouais, moi aussi, ça m’fait marrer!)

Surtout que, bizarrement, émane de MaD comme une animosité, un bouleversement. De toute évidence, je devrais savourer ce dernier instant de cocooning…

A+

MeloP ζ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s