#SteroidsorHeroin

Tout frais sorti et, après avoir écouté les titres déjà balancés, j’avoue que je l’attendais fébrilement.

Refrain au burin, fond de violence, torture, enlèvement… John McEnroe se prêtant au jeu de la dénonciation. « It’s not Baghdad, it’s in America tonight« .

Loosing consciousness. Délire anonyme continu, malheureusement trop réaliste.

La même cagoule, le même casque, le même sweat à capuche… Cette fois l’attaque cible la piètre réalité de l’agro-alimentation.

Culture de l’anonymat toujours, jusqu’à ce que le gus retire son sweat et là… Les tatouages ne trompent plus. C’pour ça que j’ai ressenti une basse (4 cordes) familiarité… Soulignons que dénoncer le dopage avec Lance Armstrong en guest…

Tout l’album est fait de ce bois. À écouter de toute urgence.

Enjoy!

MeloP ζ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s