Spineless

Rien de tel qu’une ZigomaD crispée pour te coller une épine dans l’pied, voire un pieu dans le dos (ou serait-ce un épine dans la dos et une pieu dans la piay?).

Nân, j’suis méchante, elle s’évertue juste à rendre ma vie piquante, spécialement ma medulla spinalis (j’ai fait latin 12ème langue)

et, bizarrement, les artistes évoquent la presque totalité de leurs organes mais rarement leur moelle épinière.

OMG… Ça fait froid dans l’rachis! Comment perdre un max de lecteurs en un minimum de temps?

Ça vous file la chair de poule? Ouais, à moi aussi. Alors à défaut d’énumérer mes vertèbres de l’atlas au coccyx ou vice-verso et recto-versa, j’vais rester dans le réflexe pilo-moteur (j’sais, c’pas du jeu, j’ai détourné le post mais… j’m’en balance).

Voyons… De quoi aurais-je le plus peur?

Un bûcheron dissimulé dans mon placard ou sous mon lit? Non (on peut laisser la lumière allumée?)

Un monstre rafistolé? Juste une chatouille sur les dorsales D1-D12 (touché-coulé).

Un zombie? Picotements dans les cervicales, pile poil sur l’axis (rien de grave).

Un loup-garou? À peine un sursaut (il mériterait mon pied dans le sacrum).

Avec tout ça, j’ai les dents qui poussent! M’en vais hurler à la lune, ça va m’détendre.

Cheers.

MeloP ζ

Une réflexion sur “Spineless

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s