Raise Your Glass

Salut mes Zigos. C’est LE super scoop pour les mois à venir : MaD et moi n’enterrerons pas la hache de guerre. Pour preuve, en ce début d’année, j’ai demandé grâce et, comme d’hab, elle est passée une consonne à côté (le sonotone, son fameux sonotone défaillant ou bien ses thirteen shades of beer, j’hésite…).

Alors on est bien d’accord, son plus gros kiff est de me mettre des bâtons dans les roues, des clous dans les pneus, à exiger l’inspection complète des couleurs de l’arc en ciel et, je réponds, bravement à l’adversité lexicale. L’œil vif et le poil brillant, j’encaisse sans broncher, mais mon fragile petit cœur se fêle chaque fois (mon cerveau itou). 

Stop le mélo, Melo. Ignore la, c’plus simple et vois le bon côté des choses.

Reste de glace, fais volte-face. L’univers tout entier ne va pas s’écrouler sur un Game Of Word.

Ne pas craquer, être forte… Surtout que, dans la foulée, Oma s’est empressée d’éparpiller des tessons. En free-style ma fille, faut trouver la sortie.

Pour des besoins évidents de concentration, je remets momentanément ma dépression. Parole de Melo, tu risques de te prendre rapido un pavé dans les carreaux, vieille canaille. Tu vas finir chez C*rgl*ss, fais gaffe!

Du reste, pour avoir semé ces mauvaises graines, seed sera ton prochain thème, j’vais pas être la seule à boire la tasse. Ou pire… Il parait qu’au cours de notre vie, nous avalons au moins une fois une de ces bestioles. Si, si…

Houlà! Oma me regarde en chien de faïence. Sa seule prunelle valide s’agite, mode aigle qui va fondre sur sa proie. Même si j’suis un peu parano, il serait judicieux de prendre la poudre d’escampette et dare-dare traverser son psyché magique.

Pourquoi le miroir? M’enfin… C’est l’unique issue pour se tirer au plus vite, c’est bien connu (et pas du tout pour pouvoir placer la vidéo). Cette prouesse réussie, le museau écrasé par plusieurs tentatives infructueuses, je cours me faire oublier mais je trouverai bien de minuscules points faibles à utiliser pour la contrer.

Je concocterai des potions colorées, fumantes et dansantes.

Même que… Si j’étais honnête et pas d’une telle mauvaise foi, j’avouerais ne pas être blanche comme neige dans toutes ces histoires. Hmpff, finalement, j’abandonne mon funeste dessein, je détruis philtres et boissons urticantes. Promis!

Cheers.

MeloP ζ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s