Presence

Je vous salue bien bas mes Zigos. Au programme? Eh bien… Je continue ma tournée des 70’s et de la british attitude, avec Led Zeppelin. Vous êtes prêts pour le nirvana?

Les plus jeunes ou les novices (si c’est possible), vous connaissez forcément deux de leurs titres (et ils n’ont pas choisi les plus pourris) grâce 1/ à un matraquage publicitaire et 2/ à un toon-road-movie ogresque (bien plus recommandé).

Il reste évident que je ne cherche nullement à convaincre, ce soir, c’pas la peine. Je joue la facilité (ça arrive les coups de mou), nul n’ignore leurs noms. Quatre arguments de poids, donc. Des pointures, des Légendes, que dis-je, des Icônes, le haut du haut du panier.

On the drum (nommé par Rolling Stone, meilleur batteur de l’histoire de la musique) : John Bonham, le brillantissime Bonzo. De la magie au bout des baguettes (un pote à MaD). Sa mort sonna le glas pour le groupe et on comprend aisément pourquoi.

On the lead guitar (un des trois meilleurs guitaristes britanniques) : Jimmy Page et ses riffs inexorables. Des notes qui se greffent implacablement au cœur de votre système neuronal. Si vous ne me croyez pas sur parole, les trois premières millisecondes de Kashmir ou Since I’ve Been Loving You à fond la gomme et… CQFD.

On the bass guitar and keyboards : John Paul Jones. Multi-instrumentiste, le splendide touche-à-tout.

And… Robert Plant… OMG! Même si, (ok) il est maintenant vieux. Mais… J’sais pas… La voix, le look, la posture, la crinière… J’arrive pas bien à déterminer… En tout cas, connexion parfaite pour tous mes sens : pas un ne manque à l’appel et Melo se ramasse à la pelle (wouf! Du grand art).

Alors oui. Oui, il faut replonger dans le répertoire de Led Zepp à tout moment, si toutefois on a cessé de s’abreuver à cette fontaine. S’y accrocher encore et encore, ne jamais les laisser filer. Parce qu’on ne peut pas rester insensible à ce qu’ils envoient.

Pour être complète, et comme ils ont du temps libre, sachez que (entre autres)

Mr Jones a joué dans un supergroup avec Josh Homme et Dave Grohl,

Mr Page donne des cours de guitare ouverts à tous (ou presque),

tandis que Mr Plant (les années ne lui ayant point abîmé le timbre) sort des albums, le dernier en 2014. Mon arc en ciel à moi😉

J’vous laisse avec la playlist. Bonne soirée mes Zigos, faites de doux rêves. A+

MeloP ζ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s