Abraxas

¿Oyé, como va Zigos? ¿Muy bien?….. Promis, j’arrête avec l’espagnol, en même temps, mes capacités sont quasi inexistantes, je suis loin d’être une spécialiste! C’était juste pour vous mettre dans l’ambiance (MaD va encore me sauter à la gorge). Ce soir, détour chez un précurseur de la World Music : Carlos Santana.

Libérons-nous de suite d’Europa, que tout le monde attend…

Je vous accorde qu’il faut aimer la guitare, les percussions, les maracas… Bizarrement c’est mon cas et je sens que ça vous étonne, non? (même pas un petit peu?).

Bon… J’vous l’dit tout net, j’ai laissé tomber l’idée de faire une line-up du groupe. C’est beaucoup trop… compliqué. Tant de musiciens et de chanteurs se sont succédé sur ses compositions comme sur ses reprises.

À mon sens, (et là je m’adresse aux plus jeunes, pas aux vieux renards) si vous voulez écouter Santana, un album, un seul : Abraxas. Oyé como va – Black Magic Woman que je trouve gigantesque (heu le titre, hein? Pas la femme… je ne me permettrais pas) – Samba Pa Ti…

Et si l’envie vous prend de vouloir titiller MaD, rappelez-lui (comble de l’horreur) que Santana était à Woodstock, festival auquel nous aurions toutes deux aimé assister (enfin j’crois…). Bon… Carlos était (comment dire) dans un état… approximatif. Traduisez : normal à l’époque, satanique de nos jours (manger, bouger…), et avec un titre d’anthologie.

Tiens, en parlant de manger, bouger, etc… etc… (mille excuses pour cet instant cliché) je vous balance de quoi éliminer les nachos. Prêts?

Très vite, après ses premiers albums aux pochettes sublimes et dont j’ai conservé les vinyles, j’ai décroché, jusqu’aux années 90 et Supernatural, qui m’a donné envie de réécouter. Il faut dire qu’il a su s’entourer.

Pour finir et en prime (j’vous en ai déjà parlé sur Zigomaphone), jetez vraiment vos oreilles sur son fils, Salvador, un tout autre genre de musique et un clavier… Moi, j’suis fan.

Ou encore sur le Beat Soul de sa fille, Stella, et sa voix de velours…

Alors je ne saurais trop vous conseiller de vous accorder une spéciale Santana (la playlist est ) et je vous prédis une excellente soirée.

A+ Amigos (oui j’sais, j’avais promis…).

MeloP ζ

Une réflexion sur “Abraxas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s