Out Of Time

Hello mes Zigos! Le si bel hommage rendu à Bowie m’a rappelé que je n’avais encore rien écrit sur eux. Cette grosse erreur va être réparée instamment.

Les vibrations sont moelleuses et caressantes, un peu perchées (malgré tout) mais exit le dress-code et vive la liberté de ne rentrer dans aucune case, de surprendre. Du son culte et une voix reconnaissables entre mille : R.E.M.

R.E.M pour Rapid Eye Movement, nom donné à l’étape du sommeil paradoxal durant laquelle les globes oculaires s’agitent, signe de rêves… Et du rêve, c’est exactement ce qu’ils m’ont apporté pendant un peu plus de trente ans. Yes Michael, I’m having fun!

Le style musical est… propre au dossier, oscillant entre pop et rock alternatif. Ça s’en va et ça revient.. Ça se chante, ça se danse… comme de lumineuses chansons populaires sautillantes qui viennent percuter et chahuter le gris de votre boîte à méninges.

La philosophie… un brin hippie. Faire de la musique sans planification de carrière, juste pour avoir du bon temps (what?).

En tout cas, c’est le résumé que Stipe fera de la création du groupe (j’aimerais tellement que ça se vérifie plus souvent). Manifestement leur chemin était tracé pour aller au-delà de leurs espérances.

R.E.M, c’est pas du gros son à faire saigner les tympans, néanmoins ça envoie quand même et leur talent prend sa véritable dimension dès qu’ils se retrouvent sur une scène. Là, la batterie de Bill Berry s’envole,

(n’oublions pas que ce monsieur est à l’origine d’un de leur titre emblématique).

Mike Mills et sa basse s’en donnent à cœur joie.

Toutefois (attention, avis très personnel), ce qui marque cette résonance si particulière, est sans aucun doute la guitare de Peter Buck

et le délicat ramage de Michael Stipe.

Oui j’sais, ça surprend! Michael fut chevelu et avait le plus joli des minois. Le genre de mec qui réveille le Saint Bernard caché au fond de toi. Rien à voir avec le côté baveux (j’vous en prie, un soupçon de dignité tout de même). Non… Sérieusement vous croisez ce regard empreint de tristesse et de fragilité, vous ne ressentez pas immédiatement le besoin d’ouvrir vos bras? Et bien moi, j’déboule direct avec mon petit tonneau autour du cou😉

Il faut donc absolument écouter et réécouter R.E.M. Faites-vous plaisir, la playlist est . Have a good night mes Zigos! A++ (enfin on ne sait jamais… but I feel fine!)

MeloP ζ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s